Bienvenue sur notre forum de dessin et d'entraide =)

29 novembre : Défi 282 : Explorateur

[Débat] Questions sur l'auto-entreprise

Astuces, carrière, prestataires...

Modérateur : Elyan

Répondre
Syl
The patriot
Messages : 2104
Inscription : mar. 22 janv. 2008, 21:49
Localisation : Val d'Oise

[Débat] Questions sur l'auto-entreprise

Message par Syl » mar. 19 juin 2012, 12:44

J'ai splitté le topic, si la discu intéresse des gens et/ou que certain(e)s ont des questions relatives au statut particulier d'auto-entreprise

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Alors non le statut auto-entrepreneur c'est pas un avantage pour la sécu et la retraite, c'est juste que c'est un statut juridique spécifique qui est libre de beaucoup d'obligations, comme se déclarer au Registre du Commerce, payer la TVA et autres.
Ta sécu et ta retraite, dès lors que tu bosses, tu cotises, point. C'est normal, et partout pareil, et tant qu'à faire un commerce, autant en récolter les bénef plus tard (retraite etc). :]

En gros, une auto-entreprise c'est le régime micro-BNC ("micro" pour micro-entreprise, BNC pour "bénéfices non commerciaux") : pour ceux qui avaient une micro-entreprise avant que ça débarque, c'est l'équivalent, la même chose, juste juridiquement c'est plus simple sur les déclarations diverses.

Notamment au niveau des déclarations sécu etc qui sont, je crois tous sont centralisées par L'URSSAF (je veux dire quel que soit ton statut, libéral, artisan ou quoi -y'en a trois je sais plus pour le troisième- c'est l'URSSAF ton interlocuteur).


Après, la MDA ou l'Agessa ne sont pas obligatoires, pas du tout. Je le déconseille même, c'est s'emmerder plus qu'autre chose.
La MDA du temps micro-BNC, c'était effectivement plus simple pour les délcarations, mais ça te fout juste dans une tanasse, et perso j'y retournerai pour rien au monde. D'ailleurs en auto-entreprise tu ne paies tes droits sociaux que sur ce que tu déclares (logique, tu gagnes rien, tu paies pas de côtisations = comme quand t'as pas de paie) alors que la MDA, dès la seconde année d'activité, c'est 60€/trimestre obligatoires minimum (sans affiliation à leur sécu, i.e tu cotises, après t'es affilié ou pas, si tu l'es c'est plus cher).

Sachant qu'en auto-entrepreneur c'est déjà TRES simple de se déclarer, c'est l'URSSAF qui centralise, tu peux choisir de le faire sur papier ou en ligne, mensuel/trimestriel, et c'est eux qui te prélèvent et reversent au RSI (régime social des indépendants) et depuis peu, à l'organisme dont tu dépends pour tes droits à la formation, et qui te donne un équivalent du DIF (droit individuel à la formation) lorsque tu es en entreprise.

Du coup la MDA (chiante et encore plus reloue à contacter que l'URSSAF, honnêtement j'ai testé les deux, ont dit que l'URSSAF c'est des chiants, bah euh... voilà quoi, no comment ^^') est accesoire. Ce n'est pas parce qu'ils disent gérer "les côtisations des artistes indépendants" qu'ils faut passer par eux : déclarer en ligne suffit largement lorsque tu es auto-entrepreneur, le calcul est automatique (globalement 20%, sauf si tu as fait une demande d'ACRES là ça descend à 7% la première année je crois), et les prélèvements sont aussi automatiques, ils t'envoient ce qu'il faut comme papier de récap à la fin de l'année pour déclarer tes impôts, bref...


De plus, attention : il faut savoir que la MDA (enfin peut-être que cela a évolué, mais il y a quelques années encore, je me suis fait avoir là dessus) ne gère que les activités "artistiques", i.e si tu déclares faire autre chose que du dessin ils vont te dire -de façon fort peu sympathique, et comme si tu étais un imbécile- que c'est pas couvert par eux et qu'il faut le déclarer ailleurs. Donc la MDA... oui éventuellement pour un artiste qui dessine, pour les autres oubliez...(le graphisme par ex, exit).

Bref je déconseille donc, le statut auto-entrepreneur se suffit et c'est très très simplifié, honnêtement c'est accessible (je le dis, je déteste la paperasse, et je le gère assez bien).


@Getsu : c'est 32k/an (après faut changer de statut).

@Myo > c'est totalement cumulable avec une activité professionnelle principale (en contrat). Je suis sous régime auto-entrepreneur et ça ne m'a pas empêché de travailler par ailleurs (ou de toucher mes droits Pôle Emploi, attention juste faut leur déclarer que tu es auto-entreprise et fournir mensuellement des attestations, ils déduisent comme si tu avais travaillé). Après ça fait aussi deux fois plus de chances de payer des impôts si tu utilises vraiment les deux simultanément mais ça chacun sa m**** -moi par exemple, je fait surtout du free entre deux contrats.
Dernière modification par Syl le mar. 19 juin 2012, 13:04, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Getsu
Kami Définator
Messages : 8658
Inscription : lun. 28 janv. 2008, 18:03
Contact :

Message par Getsu » mar. 19 juin 2012, 12:59

t3 => C'est sûr que de gagner plus (ou proche) de 1000€ au black c'est pas vraiment conseillé, là ça dépasse le côté je fais ça pour le plaisir", c'est carrément ta base de revenus. :/


Syl => Très intéressant ce que tu dis. la MDA, c'est donc plus pour ceux qui sont "artistes peintres" ou "dessinateur" comme des portraitistes, des caricaturistes ? La BD est-elle incluse dedans ?

C'est bien d'un côté que ça soit cumulable avec une autre activité professionnelle.

Il me semblait que ça avait été justement baissé il y a pas si longtemps, m'enfin tu t'y connais largement mieux donc je te crois !

(faudrait ptet splitter le topic oui, là ça dérive beaucoup de la question de base :p)

Syl
The patriot
Messages : 2104
Inscription : mar. 22 janv. 2008, 21:49
Localisation : Val d'Oise

Message par Syl » mar. 19 juin 2012, 13:10

Hmm je saurais pas te dire sur la BD (personnellement j'ai commencé mon statut pour pouvoir exercer dans le web en info/graphisme/dev freelance du coup... :/ Et c'était y'a un bail, appelles-les pour savoir si tu as un doute).
Mais certainement, enfin si tu vis de ça oui j'imagine que ça le prend en compte.
Dans tous les cas la BD, c'est aussi un domaine spécifique (dans le sens où tu touches des droits sur l'édition, l'éditeur te paie, etc, c'est pas genre comme un revenu mensuel... Je suis pas sûre que s'inscrire à la MDA soit encore utile dans tous les cas en doublon de l'auto-entreprise qui s'administre facilement sans elle ;)).

Mais oui la MDA c'est vraiment plus pour les artistes-artistes (les gens qui dessinent, peignent, font de l'art donc). Le graphisme, ces choses là qui sont dérivées, bannières ou quoi, c'est pas leur domaine (ça l'était pas en tout cas), je l'ai découvert comme je me faisais "engueuler" limite, puisqu'ils te demandent tous les ans de fournir tes factures, de déclarer tes impôts auprès d'eux etc (après c'était de mon temps, je gage pas que ce soit encore le cas, mais en auto-etps c'est mille fois plus simple tu remplis ta feuille supp aux impôts et point, y'a pas à le déclarer 20 fois avec justificatifs !! Donc je sais pas si prenant en compte ce nouveau statut ils ont modifié des choses ou pas, mais je l'espère pour tous leurs inscrits).


Pour ce qui est du montant annuel, je t'avoue que tu me mets le doute. Je gagne pas assez dans tous les cas pour changer de statut (comme je dis, je m'en sers en activité secondaire pour ma part). J'ai un amie là qui change de statut, et une qui l'a fait aussi avant dans un tout autre type d'activité mais idem, auto-entreprise, les deux c'était 32K... Bon après avec flanby, allez-savoir ce qu'on va prendre comme charges supp, il paraît qu'on est des concurrents déloyaux et que les choses vont changer :roll: moi perso si on m'offre un contrat je prends, mais bon c'est un autre débat dans lequel je rentrerai pas :]
Dernière modification par Syl le mar. 19 juin 2012, 13:14, modifié 1 fois.

t3
Messages : 1477
Inscription : ven. 21 mars 2008, 13:27
Localisation : paris

Message par t3 » mar. 19 juin 2012, 13:12

rapidement, BD = agessa car c'est de l'édition.
Tu as les activités concernées sur leurs sites respectifs.

+1 pour la réponse de syl juste au dessus

Avatar de l’utilisateur
Getsu
Kami Définator
Messages : 8658
Inscription : lun. 28 janv. 2008, 18:03
Contact :

Message par Getsu » mar. 19 juin 2012, 13:15

D'accord, merci pour vos réponses :)

Syl => Je me plante peut-être hein, j'ai pas de statut comme ça après tout donc je me suis peut-être mal renseignée :?:

Myo-Zhotis
Messages : 1557
Inscription : dim. 27 janv. 2008, 20:39
Localisation : Quelque part... ou ailleurs...
Contact :

Message par Myo-Zhotis » mar. 19 juin 2012, 13:16

ça à l'air tout de même bien interessant tout ça !
J'aimerai bien me faire un ptit bonus mensuel avec le dessin, surtout étant étudiante, les revenus *ahem* c'est pas trop ça, et quitte à vendre mes créa, j'aimerai tout autant le faire dans les règles dès le début histoire de ne pas être embétée.
Bon, au début et vu mon niveau, je ne pense pas y gagner des masses mais pour le futur, j'aimerai bien que ça marche un peu plus fort.

Syl :

Comment se passe la cotisation retraite ? Si tu as un job en entreprise à 100%, ça marche quand même, tu fais ta vie et c'est géré en automatique ?

D'ailleurs, quand tu postules à un nouveau job, tu dois signaler à ton employeur ton statut d'auto-entrepreneur ou il n'a pas besoin d'être au courant si tu fais ça sur ton '"temps libre" ?

Niveau paperasse, les déclarations et tout semblent simples mais quelle fourchette de temps faut-il compter entre le début des démarches et la validation du statut ?

Syl
The patriot
Messages : 2104
Inscription : mar. 22 janv. 2008, 21:49
Localisation : Val d'Oise

Message par Syl » mar. 19 juin 2012, 13:17

Ah ok, BD c'était Agessa. Mais du coup genre quand tu fais de la BD, ça demande de déclarer spécifiquement à l'Agessa ou l'auto-entreprise suffit pr tes droits d'édition etc ? (je veux dire, quelle diff entre auto-etps pour BD avec et sans l'Agessa ?)

Non je suis curieuse je connais pas trop ce côté-ci. :]

t3
Messages : 1477
Inscription : ven. 21 mars 2008, 13:27
Localisation : paris

Message par t3 » mar. 19 juin 2012, 13:26

Syl a écrit :Ah ok, BD c'était Agessa. Mais du coup genre quand tu fais de la BD, ça demande de déclarer spécifiquement à l'Agessa ou l'auto-entreprise suffit pr tes droits d'édition etc ? (je veux dire, quelle diff entre auto-etps pour BD avec et sans l'Agessa ?)
C'est pour savoir quelle est ta sécurité sociale/retraite, le choix agessa ou celui d'auto-entrepreneur. L'agessa c'est juste une caisse qui récupère les cotisation sociales.
Si tu es en AE, tu cotiseras pour la caisse sociale des AE.

Tu as les mêmes droits d'auteurs que tu sois à l'agessa ou AE.... c'est vraiment au niveau des cotisations sociales, de ta retraite que ça change. Classiquement, un éditeur versera les cotisations sociales à l'agessa. Si tu es AE, il faut le prévenir.

Syl
The patriot
Messages : 2104
Inscription : mar. 22 janv. 2008, 21:49
Localisation : Val d'Oise

Message par Syl » mar. 19 juin 2012, 13:34

EDIT : Ah merci t3 pour ces infos.
C'est donc l'un ou l'autre !
-------------------------------------------------------------------------
Myo-Zhotis a écrit :ça à l'air tout de même bien interessant tout ça !
J'aimerai bien me faire un ptit bonus mensuel avec le dessin, surtout étant étudiante, les revenus *ahem* c'est pas trop ça, et quitte à vendre mes créa, j'aimerai tout autant le faire dans les règles dès le début histoire de ne pas être embétée.
Bon, au début et vu mon niveau, je ne pense pas y gagner des masses mais pour le futur, j'aimerai bien que ça marche un peu plus fort.
Bah dans un premier temps, fais le librement, vends tes dessins. Si ça commence à marcher, tu te déclares (dans le cas contraire, comme disait Getsu, se faire 30€ par ci par là ça vaut pas le coup).

Je le dis (quitte à me faire taper) mais parfois quand je fais des comm pr des potes, ils ont pas obligation légale de le déclarer, ni les moyens de me payer, mais des fois ils me filent un "revenu de pote" (comprendre je peux pas les facturer comme des pros) et je le passe sous la banquette, c'est mon argent de poche. ;)

Je facture et donc déclare quand je missionne avec des pros uniquement.



Myo-Zhotis a écrit :
Comment se passe la cotisation retraite ? Si tu as un job en entreprise à 100%, ça marche quand même, tu fais ta vie et c'est géré en automatique ?
En fait, bah si tu as un contrat, t'as tes prélèvements sociaux normaux sur ta fiche de paie (ceux en lien avec ton contrat donc) et EN PLUS tu remplis tes déclarations (comme je disais, en ligne ou par courrier, mais soyons francs en ligne tu remplis 3 cases et c'est fait).
Ca se fait pas trimestre ou par mois, tu déclares ce que tu as gagné dans une case, et automatiquement en dessous ils calculent les diverses côtisations et le montant total que t'auras à payer. Y'a plus qu'à envoyer et ils te prélèvent peu après.

Normalement les côtisations d'un trimestre ou d'un mois sont à déclarer jusqu'au 30 du mois qui suit (y'a un calendrier, suffit de suivre et de remplir).

Et honnêtement je conseille par mois, trimestre c'est chiant notamment si vous avez un jour la chance de pointer à Pôle Emploi ils demandant un papelar tous les mois et c'est relou quand on déclare par trimestre.

Bon et si ton montant c'est zéro, faut quand même déclarer zéro. Tu gardes une trace. Et tu paieras rien.



Myo-Zhotis a écrit : D'ailleurs, quand tu postules à un nouveau job, tu dois signaler à ton employeur ton statut d'auto-entrepreneur ou il n'a pas besoin d'être au courant si tu fais ça sur ton '"temps libre" ?
Dans tous les cas quand tu cumules deux jobs, logiquement tu dois pas travailler pour l'un pendant le temps imparti à l'autre.
Idem pour l'auto-entreprise. ;)

Après libre à toi de le dire ou non, logiquement encore si tu travailles pas pour ton auto-activité pendant tes heures fixes, ton patron ça lui changera pas la vie que tu sois auto-entrepreneur. Je déconseille de le déclarer car d'une part, si tu le fais en postulant, tu risques de pas négocier ton salaire aussi bien et d'autre part, ça peut éveiller les peurs d'un patron soupçonneux qui se dirait "oui bah si après elle fait ses contrats sur ses heures, jsuis pas dans la merde, je vais prendre l'autre candidate" :]

T'as aucune obligation légale de lui dire, juste de déclarer tes gains et de payer côtisations et impôts comme pour toute autre activité.


Myo-Zhotis a écrit : Niveau paperasse, les déclarations et tout semblent simples mais quelle fourchette de temps faut-il compter entre le début des démarches et la validation du statut ?
Normalement tu es auto-entrepreneur à la limite ou tu finis de remplir le formulaire en ligne. Les papiers arrivent peu après : d'abord ta déclaration INSEE, recencement auto-entreprise et avis de situation (en gros une feuille, début d'activité, ton code APE (activité principale exercée, ça sert à rien c'est juste pr le recensement, je l'ai appris il y a peu), SIRET/SIREN).
En attendant de l'avoir pour justifier si besoin ton activité, t'auras un récap je crois imprimable une fois le formulaire en ligne envoyé.

Astuce : ne surtout pas cocher la case "versement libératoire de l'impôt jsais-plus-quoi" ou un truc du genre ;) C'est la merde après, et vous avez pas à le faire.

Après y'a les papiers URSSAF (normal) et RSI : bon là y'en a un certain nombre, pr te dire en gros que tu es auto-entrepreneur, t'es bien enregistrée, à dater du, avec pour obligation de, c'est le RSI qui te couvre, faut déclarer... T'es dans tel activité (profession libérale, artisan, etc) tu dépends de telle caisse, l'URSSAF fera le relai avec elle...
Bon bref du papelar.
A garder.

Et normalement après, si tu t'inscris en ligne (via le site de l'auto-entrepreneur) pour déclarer et payer en ligne, t'auras aussi plus tard un papier qui dit que tu déclares en ligne (par l'organisme qui s'en occupe). La création de ton compte est immédiate via ton nom/siret/un mdp.
Et du coup après t'auras plus rien sauf si tu le demandes et le récap annuel pour tes impôts + des fois attester que tu es à jour. Ils te foutent relativement la paix.

A noter qu'ils font juste pas de rappel et c'est donc à toi de t'aquitter de tes droits (= déclarer en ligne ou sur papier à la bonne période) sans quoi tu auras des rappels et des frais de recouvrement. C'est pour ça aussi que déclarer par mois c'est bien, tu te mixes pas dans les trimestre ("ah merde c'était quand la fin du trimestre en cours ? xD")

nwiaou
Messages : 12
Inscription : mar. 17 avr. 2012, 14:50

Message par nwiaou » mar. 10 juil. 2012, 12:25

J'ai un peu raté le début du topic, mais je voudrais juste ajouter certaines infos pour les graphistes

Comme le dit Syl, c'est vrai que les entreprises n'aiment pas trop la maison des artistes et le statut d'intermittents du spectacle. Je crois que çà pose des problèmes au niveau des factures (faudrait que je me renseigne plus).

La plupart des freelances qui travaillent avec moi ont créé leur entreprise à leur nom ou sont auto-entrepreneurs.

L'auto-entrepreneuriat c'est super bien mais attention à ne pas trop bosser, car il y a une limite de revenus max. sinon on paye bcp en impôts. Tous les free que je connais ont utilisé ce statut pour démarrer (et se forger une clientèle) mais quand çà a bien marché ont dû changer de statut.

@Myo-Zhotis : déclarer ou pas à ton employeur, perso je ne sais pas trop. Je pense que c'est surtout suivant la "tête" du patron. En effet, si tu bosses dans une branche totalement différente de celle où tu veux être auto-entrepreneur, tu ne concurrences pas ta boite. Mais c'est plus délicat si tu es dans le même secteur d'activité. D'ailleurs, sur certains contrats c'est indiqué que tu ne peux exercer une activité similaire en parallèle.
Je pense que tu fais ce que tu veux de ton "temps libre" et que ton employeur n'est pas concerné. Juste rester discret par rapport à ta seconde activité.

En espérant avoir pu apporter un peu d'eau à ce moulin ;)

Syl
The patriot
Messages : 2104
Inscription : mar. 22 janv. 2008, 21:49
Localisation : Val d'Oise

Message par Syl » mar. 10 juil. 2012, 12:53

C'est pas au niveau des factures en fait que ça doit souler les entreprises (pour ta remarque sur la MDA).

Quand tu es inscrit MDA, normalement c'est l'employeur qui reverse tes cotisations sociales à la MDA directement (lorsque tu es juste AE, tu déclares et tu paies toi, lorsque tu es à la MDA, faut faire la facture en y détaillant les 8% etc quelques (ou plus jsais plus), et faire remplir un papier à l'employeur et c'est lui qui reverse tes côtisations et envoie le papier et te fournit en plus un double pour attester (toi tu dois le déclarer) qu'il a payé le truc).
Du coup je trouve ça largement plus compliqué (et si ton employeur est une ordure, moi ça m'est arrivé, et qu'il reverse pas, c'est chiant et ça te retombe dessus aussi ^^' En gros s'il est pas sérieux c'est toi qui en fais les frais, autant tout toucher et déclarer toi même).

Bon jsuis vraiment anti-MDA, mais j'ai des amis pour qui ça se passait mieux, donc ça dépend des besoins et des cas.

Pour ce qui est graphisme webdesign ça vous servira pas et compliquera plus qu'autre chose ;) si vous en avez pas l'utilité, autant ne pas vous isncrire et vous faciliter les démarches, c'est juste un intermédiaire de plus.

Après rapport à la remarque sur les statuts : tout le monde grossit pas vite et bien donc ça dépend des cas, AE c'est un très bon tremplin pour se lancer et se tester, trouver des clients, et commencer à appréhender la gestion d'entreprise. Ca permet d'apprendre le côté paperasse et déclarations par étapes (simplifiées, puis plus complexe s'il faut changer de statut car dépassement du seuil).

Répondre